L’interview des Ambassadrices #4 – Aurélie Hugues

Présentes-toi en quelques phrases : qui es-tu, d’où tu viens, ce que tu fais, ce que tu aimes faire de ton temps libre, ta région, tes endroits préférés …….

Je m’appelle Aurélie, j’ai 26 ans et je suis infirmière en psychiatrie. Je suis une ancienne nageuse et désormais athlète au CA Balma dans la région toulousaine mais surtout passionnée de course à pied avec pour distance fétiche, le marathon. Au printemps, on m’a diagnostiqué un lymphome de Hodgkin qui a remis en question certains de mes objectifs mais ce ne fût que reculer pour mieux sauter.

Depuis, il y a eu les traitements certes mais aussi un blog Vingtetunpardeux et une réelle prise de conscience de mon enveloppe corporelle. C’est ce qui m’a conduit à un approfondissement de ma pratique de yoga qui est devenue quotidienne et à une forte envie d’épingler de nouveau un dossard pour montrer comme tout est possible quand on croit fort en ses rêves…

Qu’est-ce qui t’a amené au running ?

Si j’ai toujours fait du sport (plutôt dans les bassins chlorés et embués en hiver) pendant mon enfance et adolescence, je me suis davantage intéressée à la course à pied lorsque je suis arrivée sur Toulouse. J’aimais beaucoup la liberté de cette pratique, quelque soit l’heure ou la météo, il suffit de chausser ses baskets (et encore certains courent pieds nus alors tout est possible !), sa motivation et de s’élancer. On ne dépend de personne d’autre que nous-mêmes à cet instant.

Depuis combien de temps cours-tu ?

De manière régulière, je dirais depuis 5 ans environ. En fait, c’est le jour où j’ai décidé de m’entrainer pour boucler un marathon que je me suis mise à être assidue… Pour ne plus jamais en démordre !
Depuis, j’ai terminé 4 marathons, plusieurs semis et des 10km de préparation. Comme cet univers m’a beaucoup plu, je suis entrée en club l’année dernière, dans un groupe humain avec des profils divers ce qui est très enrichissant, on a beaucoup à apprendre de ceux qui ont foulé le bitume avant nous 😉

Qu’est-ce qui te plait dans le running ?

Au départ, la sensation de liberté dont j’ai parlé plus haut et aujourd’hui, s’ajoute à ça la notion de dépassement de soi. J’aime l’idée que courir m’aide à devenir un peu plus une « meilleure version de moi-même », en questionnant à chaque sortie mes limites. Et puis il y a aussi la connexion au corps par l’intermédiaire des sensations (agréables ou non d’ailleurs !) que cela me procure.
Au printemps dernier, quand on m’a diagnostiqué mon cancer, j’ai su que la course à pied allait être ma façon de garder l’équilibre. Il a fallu adapter ma pratique certes, notamment diminuer l’intensité de certaines sorties, ne pas suivre à la lettre le plan du coach et rester à l’écoute de son corps mais globalement, j’ai maintenu un certain foncier et j’en suis sûre que cela m’a permis de mieux me tirer d’affaire, plus vite et, même si cela semble paradoxal, de rester en bonne santé.
D’ailleurs, c’est ce que j’aimerais transmettre aux personnes qui me lisent : nous avons tous en nous quelque chose qui nous maintient à l’équilibre, nous donne du plaisir, du courage, nous fait du bien. Il est essentiel de rester connecter avec ça, quelques soient les difficultés que l’on traverse.

Quel est selon toi le meilleur spot pour courir dans ta région ?

Difficile de n’en choisir qu’un ! Cela dépend des motivations du moment et de chacun mais je dirais les bords du canal du midi, le long des péniches et des grands platanes, au petit matin, le weekend, avant de rejoindre les siens pour le café et les chocolatines ou les côteaux du sud de Toulouse pour les sorties plus natures.

Pourquoi as-tu souhaité représenter la marque noliju ?

Parce qu’elle est complètement en adéquation avec mes attentes d’un vêtement de sport : simple et polyvalent, qui s’adapte au running mais aussi à une ballade en ville, une séance de yoga ou au trajet en vélo pour aller travailler !
En clair, je peux rester habillée de la même façon quoi que je fasse, quoi que la vie me propose, c’est simple !

Quelles sont tes ambitions en tant qu’ambassadrice noliju ?

Représenter les couleurs de la marque sur mes prochains défis de course à pied ! Notamment les courses de ma région… Et la faire découvrir aux Toulousaines adeptes de course à pied et des studios de yoga !

Quelle est ton vêtement fétiche chez noliju ? Et pourquoi ?

Je dirais le blouson Antoine pour son côté polyvalent justement… La matière est belle, le coupe vent irréprochable. Et puis il est tellement joli ! Ca fait du bien ses jolies lignes féminines, et comme il est réversible, on peut changer selon les envies 😉

As-tu des évènements noliju prévus dans les mois à venir ?

J’espère épingler très vite un dossard, et pourquoi pas, trouver des partenaires pour créer une équipe prochainement sur une course ?

Aurélie 2

Retrouvez Aurélie sur son blogFacebook Instagram

Laissez un commentaire

JOIN THE COMMUNITY !

Follow by Email
Facebook
Twitter
PINTEREST