INTERVIEW AMBASSADRICE #13 : MARGOT CHEVRIER

Interview de notre jeune Nolijette : Margot Chevrier, jeune active et passionnée ! 

Présente-toi en quelques phrases : Comment tu t’appelles, d’où tu viens, ce que tu fais, ce que tu aimes faire de ton temps libre , ta région, tes endroits préférés

Je m’appelle Margot Chevrier, j’ai 20 ans. Je suis née à Nice et j’y ai toujours grandi…alors la mer, le soleil et moi, c’est une grande histoire ! Depuis 3 ans maintenant je suis en fac de médecine ici, ce qui me prend beaucoup de temps mais j’adore ce que je fais et je sais qu’à terme j’aurai la chance d’exercer ma passion tous les jours. À coté de mes études, je fais du Saut à la Perche au club de Nice depuis maintenant 6 ans. Entre mes études et les entraînements presque tous les jours, j’ai peu de temps libre mais quand j’en ai j’adore lire, jouer du piano, et comme tout le monde…..regarder des séries avec un bon thé et des gâteaux !

 

IMG_9038

 

Qu’est-ce qui t’a amené au saut à la perche ?

J’ai toujours fait beaucoup de sport ! Escalade, équitation, judo, accrobranche… toujours des sports de casse-cou ! Alors quand j’ai eu l’âge de commencer l’athlétisme pour suivre les traces de mon Papa (marathonien), mes parents n’ont pas été surpris que j’accroche avec le Saut à la Perche….! J’ai commencé l’athlétisme à 12 ans. Au début dans ce sport, on est obligé de faire « de tout ». Donc comme tous les jeunes, j’ai du sauter en longueur, faire des haies, du cross dans la boue, du javelot ! Et bien sur de la perche… j’ai tout de suite adoré. Et je ne l’ai plus jamais quitté !

 

Depuis combien de temps en pratiques-tu ? 

J’ai commencé la perche en 2014, et je me suis vraiment spécialisée avec mon coach actuel en 2015.

 

IMG_9515

 

Qu’est-ce qui te plait dans cette activité ?

La vitesse, l’engagement physique et surtout mental que ça nécessite, le fait d’être en l’air et de retomber sur le tapis après plus de 4m de chute libre… c’est comme faire de la balançoire quand on a 5 ans ! Et puis la technicité et la complexité de la discipline, qui obligent à s’entraîner beaucoup, comprendre, essayer et essayer encore jusqu’à trouver la bonne sensation. Savoir que le saut ne sera jamais parfait et qu’il y aura donc toujours quelque chose à améliorer ! C’est un vrai jeu pour moi, et c’est en partie ça qui me permet de venir à l’entraînement tous les jours, même quand les séances sont dures, quand il fait froid, qu’on est fatigué… Je sais quels sont mes objectifs, je sais ou je vais et je sais que c’est CE sport qui me plaît et me passionne.

 

IMG_9645

 

Quel est selon toi le meilleur conseil que tu puisses donner à celles qui veulent se lancer dans le saut à la perche?

N’ayez pas peur. Soyez sûrs de vous, pleins d’assurance. Si on n’a pas peur, à un moment ou un autre : on y arrivera. Et soyez patient… Le saut à la perche c’est trop technique pour s’attendre à tout réussir dès le premier essai. Bon, ça : j’y travaille encore…. 😜

 

Pratiques-tu d’autres sports en parallèle ?

Non ! J’adore skier, et je vais parfois nager, mais ça reste du loisir.

 

IMG_9632

 

Où et comment as tu découvert la marque Noliju ?

C’est mon entraîneur qui m’a fait connaître Noliju ! On se renseignait sur les marques françaises de sportswear afin de trouver un équipementier pour moi, et à force de chercher sur Instagram et internet il a fini par trouver Noliju et on a tout de suite accroché.

 

Pourquoi as-tu souhaité représenter la marque Noliju et la porter au quotidien dans tous tes entrainements ?

Je cherchais un partenaire équipementier qui serait d’accord pour m’accompagner dans mon projet, et quand j’ai découvert cette marque j’ai tout de suite pensé « mais bien sur : une marque française, qui en plus est niçoise ! Et qui met en avant les femmes, leurs projets ou tout simplement leur quotidien mouvementé, c’est exactement ce qu’il me faut ».

 

Quelles sont tes ambitions en tant qu’ambassadrice Noliju ?

J’aimerai représenter d’une façon générale les sportives, les femmes qui n’arrêtent pas une seconde dans la journée. Montrer qu’il est possible de réussir dans le sport à haut niveau en faisant de longues études, tant que la détermination et l’envie sont présentes. Faire taire tout ceux qui pensent qu’être une femme c’est « rester à la maison », qu’être sportif de haut niveau c’est être « pas très futé » et surtout les faire taire en leur montrant que j’y arriverai et que, certes ce sera sûrement plus difficile, mais que la fierté de l’avoir fait n’en sera que plus grande.

 

IMG_9222

 

Quel est ton ensemble fétiche chez Noliju ? Et pourquoi ?

Le T-shirt Arno ou Enzo blanc avec la brassière Matt, le legging Louis et la veste Jack bleue. Il faut se rendre à l’évidence, j’adore le bleu !! Mais surtout j’adore le dos ouvert du t-shirt Enzo avec le dos de la brassière Matt que l’on voit au travers et qui rappelle les motifs et couleurs du legging Louis. Rien à redire sur cet ensemble, il m’en faudrait 7 comme ça pour ne jamais changer !!

 

IMG_9649

 

Quelles études fais-tu à coté de ton sport ?

Je suis en 3e année de médecine à Nice.

 

Comment arrives-tu à mêler études et ton projet sportif ?

Pour commencer il faut une bonne dose de volonté, une bonne dose de passion et de détermination, un entourage qui y croit et qui soutient, un peu d’aménagement à la fac quand c’est nécessaire, et enfin une bonne dose de « ok c’est dur, je n’ai pas beaucoup de temps pour moi, et je travaille beaucoup pour compenser le temps au stade, mais je sais pourquoi je le fais et je sais ou je vais ». Avec cette recette on ne peut que réussir !!

 

image0-2

 

Un rêve sportif pour l’avenir ?

Sans hésiter : les Jeux Olympiques à Paris en 2024.

 

Un mot pour la fin ?

J’aimerai remercier l’équipe Noliju qui a tout de suite été partante pour m’accompagner et me suivre dans ce projet atypique. Toujours très accueillante et encourageante ! Et puis bien sûr je conseille à tous ceux qui ont un doute, hésitent sur une commande : j’ai été très surprise par la qualité des produits, et en les utilisant tous les jours je ne suis pas du tout déçue, c’est vraiment top. Les ensembles sont géniaux et rien à dire sur les tissus, les odeurs, les passages en machine : j’adore. Une fois qu’on a ça sur le dos, c’est No limit, just U !!

 

IMG_9648

Laissez un commentaire

JOIN THE COMMUNITY !

Follow by Email
Facebook
Twitter
PINTEREST