INTERVIEW AMBASSADRICE #14 : TIFANY HUOT-MARCHAND

INTERVIEW TIFANY HUOT-MARCHAND

Championne Olympique en patinage de vitesse

 

  • Présente-toi en quelques phrases : Comment tu t’appelles, d’où tu viens, ce que tu fais, ce que tu aimes faire de ton temps libre , ta région, tes endroits préférés …

Je m’appelle Tifany Huot-Marchand, j’ai 25 ans, je suis née à Besançon dans le doubs et je viens d’un tout petit village de moins de 100 habitants du nom de Nans. 

Depuis maintenant dix ans, j’habite à Font-Romeu dans les Pyrénées-Orientales, d’ailleurs j’adore cet endroit ! J’ai atterri ici pour rejoindre l’équipe de France de Short-Track. Oui, parce que dans la vie je suis sportive de haut-niveau et membre de l’équipe olympique de patinage de vitesse. En parallèle, je suis également étudiante.
Ce que j’aime faire de mon temps libre ? Du sport (course à pieds, trail, yoga, vélo de route, de l’escalade…), j’aime jardiner, cuisiner, bricoler, lire et bien sur partager du temps avec mes amis/famille ! 

 

IMG_3102

 

  • Qu’est-ce qui t’a amené au patinage vitesse?

Comme je le disais je viens d’un petit village incroyablement charmant du Doubs, qui comporte moins de 100 habitants. Il se trouve que ma voisine qui pratiquait le Short-Track lorsqu’elle était plus jeune à Chamonix a découvert qu’il y avait un club à Belfort. Elle a voulu emmener ses enfants afin qu’ils essayent et elle en a profité pour nous proposer à ma sœur jumelle et moi. A ce moment là nous avions 9 ans. Donc, nous voilà partis pour la patinoire et vous savez, c’est assez drôle parce que nous n’avions jamais mis les pieds dans une patinoire, c’était donc tout nouveau pour nous ! On a enfilé les patins, et nous voilà sur la glace pour la première fois, à faire la course et à se marrer avec les autres. Après ça, nous sommes devenues accro ! 

  •  Depuis combien de temps en pratiques-tu ? Qu’est ce qui t’a donné le déclic pour te lancer dans le patinage ? 

Ça fait maintenant 16 ans que je patine mais ça fait 10ans que je suis en haut-niveau. 

  • Et pourquoi avoir choisi la vitesse plutôt que le patinage artistique ? 

Pourquoi la vitesse plutôt que l’artistique ?

Je ne sais pas, j’ai tout de suite accroché, faire la course avec les nouveaux copains/copines c’était fun et puis c’est un sport qu’on a pas l’habitude de voir et de pratiquer. 

Donc surement aussi pour son côté “nouvelle découverte”. 

  • Qu’est-ce qui te plait dans cette activité ?

Il y a énormément de choses qui me plaisent.

En premier, je dirais la course bien entendu. Ensuite, il  y a la vitesse, la stratégie, les tactiques, les dépassements de soi et les différentes “prises de risques”.

IMG_3111

 

  • Quel est selon toi le meilleur conseil que tu puisses donner à celles qui veulent se lancer dans le patinage vitesse ?

Mais foncez ! C’est un sport incroyable ! 

  • Parles-nous de ton expérience aux Jeux Olympiques (PyeongChang) en 2018 ? Qu’as tu fait la bas ? Comment ca s’est déroulé ? 

Les Jeux Olympiques de PyeongChang ont été ma première participation. L’expérience était dingue. C’était correct avec le niveau que j’avais à ce moment-là, j’ai fais 20 ème et 22 ème. Depuis j’ai énormément progressé, et ces JO m’ont beaucoup appris.

  • Comment as-tu vécu dans cette expérience unique ? 

Enrichissante, incroyable, dingue, grandiose et complétement fou !

  • Et que retiens-tu de cette expérience ? 

Participer aux Jeux Olympiques m’a permis de grandir. Que ce soit sportivement comme humainement. C’est une expérience plus qu’unique. D’ailleurs c’est pour cela que l’on dit :  “Olympienne un jour, Olympienne toujours”

  • Pratiques-tu d’autres sports en parallèle ? 

Oui, je pratique plusieurs sports. Et j’aime découvrir de nouveaux sports !
Adepte du yoga, du trail, du vélo et de l’escalade. Mais je fais aussi, de la natation, de l’haltérophilie, de la musculation…

IMG_3055

 

  • Nous avons vu que tu aimes beaucoup les voyages ? Où es-tu allé ? Qu’aimes-tu dans les voyages à travers le monde entier ? 

J’ai découvert énormément de pays via mes compétitions mais aussi parce que je suis une vraie globe-trotteuse, j’adore voyager. Je suis allée au Cambodge, en  Martinique, aux États-Unis, en Corée du Sud, au Japon, à la Jamaïque, aux Philippines, au Canada, en Chine, un peu partout en Europe… Et ce que je préfère lorsque je voyage, c’est découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux paysages, les modes de vie… 

  • Où et comment as tu découvert la marque Noliju ? 

J’ai découvert la marque Noliju car une amie m’en a parlé, je suis allée sur  le compte instagram Noliju et “Wow, coup de foudre”. 

  • Pourquoi as-tu souhaité représenter la marque Noliju et la porter au quotidien dans tous tes entrainements ?

Je passe absolument toutes mes journées en vêtement de sport et je voulais pouvoir trouver une marque qui puisse allier sport et “vie de tous les jours”. 

Avec Noliju, je me sens bien : femme chic et sportive de haut-niveau. 

  • Quelles sont tes ambitions en tant qu’ambassadrice Noliju ?

Je souhaiterais que Noliju soit davantage sous les projecteurs. Une marque française pour les championnes de tous les jours c’est super !  Donc, j’espère pouvoir mettre en avant Noliju et voir plus de nolijettes. 

  • Quel est ton ensemble fétiche chez Noliju ? Et pourquoi ?

Je suis fan du Sweat Shirt gris chiné Julien et du legging court imprimé géométrique Valentin. Avec cette ensemble,  je me sens à l’aise et je peux sortir sans qu’on puisse penser que je suis dans une tenue 100% sport. Et puis, cette tenue est super jolie ! 

IMG_3102

 

  • Quel métier fais-tu à coté de ton sport ? 

Je suis étudiante. Je me trouve en 3ème année de Staps et dès l’année prochaine je vais commencer à préparer le concours pour être professeure des écoles. 

  • Comment arrives-tu à mêler travail et ton projet sportif ? 

Je fais partie du dispositif Interval à Grenoble. C’est un dispositif qui permet aux sportifs de haut-niveau de ne pas aller en cours durant la saison sportive et de faire ces cours à distances. Lorsque notre saison sportive est terminée (mars), nous allons en cours pendant deux mois et nous passons quelques examens à ce moment-là. Nous étalons souvent notre cursus scolaire, au lieu de faire une licence en trois ans, nous nous retrouvons à la faire en 6ans. 

  • Un rêve sportif pour l’avenir ?

Décrocher une médaille Olympique ! (Rêve mais aussi objectif!) :)

  • Un mot pour la fin ?

VIVE LES NOLIJETTES

Laissez un commentaire

JOIN THE COMMUNITY !

Follow by Email
Facebook
Twitter
PINTEREST